@jhr is virteal, virtually real. RSS

Virteal Des choses désordonnées au sujet du Baron Mariani, la Corse, la nature humaine, des faits contre-intuitifs, les nouvelles tendances du web et de la technologie, Kudocracy, SimpliWiki et l8, JavaScript, la vie & l'univers (and 42 of course).

 

Site Meter visites.
©2007-2014 Virteal

31 mai
2014
Sam
permalink
(via Européennes : combien d’électeurs ont vraiment voté FN ? (Et UMP ? Et PS ? ) | Contrepoints)

Participation, crise, majorité - Presque 63% des citoyens en age de voter ne l’ont pas fait. Quand on arrivera à 80% ce sera l’effondrement de la démocratie representative. Notez qu’on est déjà à plus de 80% qui n’ont pas voté pour le pouvoir en place…

Par habitude on pense que démocratie = élection et que élection = majorité à 50%. C’est une simplification outrancière.

D’abord on peut se passer d’élections. Par exemple en choisissant des échantillons représentatifs. A quoi bon interroger 50 millions de personnes quand ça donne le même résultat qu’en interroger 10 000 (avec 1000 la marge d’erreur est déjà faible) ?

Ensuite pourquoi fixer la majorité à 50% ? Ca fait un mécontent sur deux, c’est beaucoup. On pourrait la fixer à 80%. De sorte que seules des mesures faisant largement consensus seraient adoptées.

Sans parler de la démocratie liquide et de son modèle de vote avec recommendations par des délégués qu’on choisit de suivre ou pas. cf #kudocracy.

Comme disait Edgard Morin : “C’est au bord du gouffre que les solutions apparaissent”.

Bientôt 80%…

(via Européennes : combien d’électeurs ont vraiment voté FN ? (Et UMP ? Et PS ? ) | Contrepoints)

Participation, crise, majorité - Presque 63% des citoyens en age de voter ne l’ont pas fait. Quand on arrivera à 80% ce sera l’effondrement de la démocratie representative. Notez qu’on est déjà à plus de 80% qui n’ont pas voté pour le pouvoir en place…

Par habitude on pense que démocratie = élection et que élection = majorité à 50%. C’est une simplification outrancière.

D’abord on peut se passer d’élections. Par exemple en choisissant des échantillons représentatifs. A quoi bon interroger 50 millions de personnes quand ça donne le même résultat qu’en interroger 10 000 (avec 1000 la marge d’erreur est déjà faible) ?

Ensuite pourquoi fixer la majorité à 50% ? Ca fait un mécontent sur deux, c’est beaucoup. On pourrait la fixer à 80%. De sorte que seules des mesures faisant largement consensus seraient adoptées.

Sans parler de la démocratie liquide et de son modèle de vote avec recommendations par des délégués qu’on choisit de suivre ou pas. cf #kudocracy.

Comme disait Edgard Morin : “C’est au bord du gouffre que les solutions apparaissent”.

Bientôt 80%…

Comments (View) - Reblog



Tweets





28 mai
2014
Mer
permalink
But if you’re a small startup looking to take full advantage of these incentives, there’s a catch: You have to become Canadian.
>

Canada’s Pitch to Tech Entrepreneur: We’ll Pay 80% of Your Salaries - WSJ.com

Croissance, technologie, incitations, Corse - Combien couterait une telle mesure en France ? Les canadiens sont-ils fous ou est-ce notre haine pour l’innovation et notre amour du status quo qui nous aveugle ?

En Corse on polarise les débats sur une mesure “défensive”, le “statut de résident”, visant à interdire l’accès à la propriété des nouveaux arrivants, afin, dit-on, de lutter contre la spéculation immobilière.

Sans se soucier trop du fait que les dépenses de R&D y sont les plus basses de France…

Et si la meilleure défense, c’était l’attaque…

Bien sur, c’est utopique. La Corse ne peut pas privilégier les innovateurs, elle ne peut pas tirer des recettes fiscales de leurs succès, elle n’en a pas le droit, c’est “anti-constitutionnel”, ce serait une rupture d’égalité entre les habitants de la Corse et ceux du continent. Autant inconstitutionel que le statut du résident d’ailleurs…

Mais tout bouge, tout change, et même les constitutions.

Pour ça, il va falloir que les pouvoirs en place cèdent du terrain. Sous la pression du peuple. Un peuple pas encore convaincu de son véritable pouvoir. Mais de plus en plus convaincu qu’il y a décidément quelque chose de pourri dans le royaume. Et qui de plus en plus ne vote soit plus, soit “contre”.

Comments (View) - Reblog



26 mai
2014
Lun
permalink Comments (View) - Reblog



permalink Comments (View) - Reblog



25 mai
2014
Dim
permalink Comments (View) - Reblog



18 mai
2014
Dim
permalink Comments (View) - Reblog



13 mai
2014
Mar
permalink
The notion of the networked application API is an unsalvageable anachronism that fails to account for the necessary complexities of distributed systems.
>

Distributed Systems and the End of the API | The Quilt Project

Programming, distributed systems — Voilà un article qui démolit efficacement tout espoir de masquer l’impact du réseau dans la programmation d’applications distribuées.

Dit autrement : une mémoire distribuée n’a rien à voir avec une mémoire locale ; faire passer l’une pour l’autre est impossible. Par conséquent, toutes nos habitudes concernant l’accès à la mémoire (vive, mais de masse aussi) sont à revoir !

Ca ne vas pas se faire du jour au lendemain. En fait, il faudra je pense plusieurs générations de programmeurs pour en arriver là. Disons, une bonne trentaine d’années au moins.

Ceci dit, mieux vaut s’y mettre dès à présent. Pour cela, étudier des notions telles que la différence entre objet et valeur, mutable/immutable, functional programming et bien sur ma marrote du jour : le reactive programming.

Un reactive programming que j’expérimente avec mon projet Kudocracy. En douceur. Car dans un premier temps… je reste dans un modèle “mémoire locale” s’agissant du back-end. Mais le coeur du code est une machine à traiter des changements : on injecte un changement (une valeur), on obtient des objets (nouveaux ou mis à jour), dont on peut observer la valeur.

Les changements sont “déclaratifs”, il décrivent l’existence d’entités. Quand l’entités ainsi décrites avaient été décrites auparavant, c’est une mise à jour, sinon, c’est une création.

Dans Kudocracy, les principales entités sont:

  • Persona, une personne, réelle ou fictive, une personne “twitter” en fait. Cette persona peut parfois être un groupe et non un individu et avoir des “amis” ou des membres.

  • Proposition, faisant l’objet de votes. Il s’agit typiquement d’un tweet avec lequel on peut être d’accord ou pas. Les tweets faisant polémiques sont légions, bientôt on pourra y lire l’état de l’opinion publique.

  • Delegation, quand une personne délégue son vote à une autre (ou un groupe) ; cet autre, un agent, qui votera pour elle, à propos d’un ensemble de propositions, identifiées grace à des tags. L’agent pouvant déléguer lui-même. Plusieurs délégations au sujet d’une même proposition => la plus récente l’emporte. C’est ce qu’on appelle la “démocratie liquide”, techniquement “démocratie délégative” ; une forme de démocratie cummulant les avantages de la démocratie directe (incorruptible) et de la démocratie représentatives (avec des élus, tout le monde n’ayant pas le temps de s’occuper de tout) mais sans les inconvenients (corruption) de cette dernière.

  • Vote, l’action de voter, pour ou contre une proposition. Plusieurs votes sur la même propositions par la même personne (ou pour la même personne, en cas de délégation) => changement d’avis.

  • Resultat, la consolidation de l’ensemble des votes au sujet d’une proposition, afin d’identifier l’orientation générale choisie par les votants : pour ou contre (et quelques autres nuances). A chaque vote, changements d’avis compris, le résultat est mis à jour, en temps réel.

Le code, en cours d’écriture, est là : https://github.com/JeanHuguesRobert/l8/blob/master/test/vote.js

Ca, c’est le “back end”. Quand il sera operationnel, il faudra un “front end”, c’est à dire une UI. J’envisage AngularJs, lui aussi assez réactif.

Entre les deux, manque un serveur http. Je vais utiliser celui de mon cousin Jean, issu de son projet ConnectedSet : https://github.com/ConnectedSets/ConnectedSets

Lequel projet s’attaque au problème de fond développé par l’article cité.

Comments (View) - Reblog



12 mai
2014
Lun
permalink Comments (View) - Reblog



permalink Comments (View) - Reblog



6 mai
2014
Mar
permalink Comments (View) - Reblog



2 mai
2014
Ven
permalink Comments (View) - Reblog



1 mai
2014
Jeu
permalink Comments (View) - Reblog



24 Avr
2014
Jeu
permalink Comments (View) - Reblog



15 Avr
2014
Mar
permalink
(via La Maniccia, référence nationale d’un bon enneigement printanier | Corse | Corse-Matin)

Neige, Sky, Corse - Bon récapitulatif de l’enneigement que nous avons eu cette année. S’agissant de la station (virtuelle) de Corte, la neige a manqué un peu au bas des pistes mais la punta latiniccia culmine à plus de 2400m ! http://agl.0.cm.static.nicematin.net/media_corsematin/imagecache/article-taille-normale-nm/image/protec/2014/04/15/25066833.jpg

Voir http://soliari.wordpress.com/

(via La Maniccia, référence nationale d’un bon enneigement printanier | Corse | Corse-Matin)

Neige, Sky, Corse - Bon récapitulatif de l’enneigement que nous avons eu cette année. S’agissant de la station (virtuelle) de Corte, la neige a manqué un peu au bas des pistes mais la punta latiniccia culmine à plus de 2400m ! http://agl.0.cm.static.nicematin.net/media_corsematin/imagecache/article-taille-normale-nm/image/protec/2014/04/15/25066833.jpg

Voir http://soliari.wordpress.com/

Comments (View) - Reblog



5 Avr
2014
Sam
permalink Comments (View) - Reblog



UA-7243675-1